Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:124:\"Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://congres.pcf.fr/86663', '', '10.1.0.241', 1558952955) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 134

Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:130:\"Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://congres.pcf.fr/86663', '', '10.1.0.241', 1558952955) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 134
Dialectique d'une "Mise en commun" - Alain Guillou - 44 | PCF.fr

Les congrès du PCF

Les congrès du PCF
Accueil
 

Le débat de la semaine

Le débat de la semaine

Débat n°5 : quelles pratiques militantes pour améliorer notre action ?

L'écho du débat

Les débat dans les fédérations

Les débats dans les Fédérations

Les éditos

Les éditos

Les éditos

Les éditos
 
 
 

Dialectique d'une "Mise en commun" - Alain Guillou - 44

« Tant qu’on reste en alerte, on ne cède pas un pouce de son destin ni de son cœur, on ne cède pas sur ses amours, on ne cède pas sur ses passions, on ne se soumet à rien. »
(André Velter, actuel directeur de la collection Poésie/Gallimard interrogé par Marie Etienne dans « En attendant Nadeau »)
Le possible éveil du prolétariat a besoin d’être « constituant »
Adresse aux responsables du 37è congrès du PCF
Ce qu'a produit l'essence monarchique du capitalisme (fric-roi) contre le prolétariat au sens large, ce dernier tout "naturellement" y est allergique...

le rejet de "la politique des partis" n'est qu'une manifestation secondaire « épidémique » mais symptomatique de cette allergie …
 Mais si  la cause fondamentale de cette allergie est bien conforme à ce que Marx & Engels ont identifié comme « moteur de l’Histoire »,                           sa transformation en « conscience de classe » doit être notre
 « job de communistes »…
C’est une réalité internationale : le seul « new deal » attendu par les peuples !
En France l’heure est à ce réveil politique "potentiellement constituant":
Aujourd’hui ,  face à la monarchie du MEDEF que le régime présidentiel ne masque plus,

Le mouvement social comme les mouvements sociétaux et écologistes, sont appelés à une synergie :  
Leurs urgences réclament l’écriture historique d'un nouveau mode d'existence politique du "peuple" :
La surdétermination « présidentielles » est  un baillon pour ce peuple !
La gabégie de " primaires à l’américaine " est insupportable !

Tout comme pourrait paraître insupportable une
 "candidature auto-proclamée" ...

...à moins que justement « un tribun » ne se soit révélé seul porteur d'un processus constituant à la discrétion d'un "peuple insoumis ", qui n'attend plus rien de cette "république dénaturée"...

Un tel "peuple " affleure à l’horizon politique, en effet, avec les grèves dures victorieuses récentes, l'ampleur des mobilisations tantôt sociétales tantôt syndicales tantôt écologistes face aux gabégies « Cop21 »,  "déchéance de nationalité" et "Loi Medef " !

Les communistes partout, aussi, doivent "émerger" quand le prolétariat élargi se veut "constituant d'une république émancipée"...

Ils émergeront, s'ils sont aptes à "refonder" ce que leurs geste récente ont laissé couler...Cette émergence d’une conscience de classe communiste répondrait en réalité à l'attente même d'un "peuple debout".
ce qui précède suppose :
– de se rassembler autour du mouvement actuel,
– de contribuer aux assemblées, commissions et aux débats citoyens des « Nuits debout » et aux occupations de places,
– de réunir, avec toutes les forces qui le souhaiteront, dans les localités ou les départements, des comités d’union populaire pour impulser l’élaboration et la nécessaire MISE EN COMMUN d’une l’alternative viable pour la vie concrète du peuple.
Il s’agit de se nourrir des mobilisations en cours, et en retour de nourrir celles-ci de propositions politiques, aboutissant à l’élaboration d’une plate-forme commune. Ensuite laissons donc « les primaires à l’américaine » aux suce-pets du MEDEF, et nourrissons la candidature légitime d’un tribun déjà porteur de « l’espoir constituant d’une république véritable » !
Bien plus vitale se posera alors la question de candidatures communes aux élections de 2017, pour ouvrir au mouvement populaire  le champ politique actuellement « chasse gardée » d’une majorité collaborationniste obéissant aux désirs du MEDEF-ROI !
Chassons-les donc avec de véritables élus du peuple, seuls à même de  porter les mesures politiques de rupture à mettre en œuvre. Seule une telle démarche peut poser autrement qu’en termes de compétition le « rassemblement populaire », par l’élaboration collective de propositions d’urgences, fortes attendues !
Un rassemblement sur une base politique commune saura résoudre le choix des candidatures pour « l’Assemblée du peuple insoumis » ! Commençons par le sens du mouvement en cours, par le projet qu’il sous-tend, et travaillons ensemble, en phase avec un imaginaire de l’émancipation, sa logique de
« MISE EN COMMUN »
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Lire la contribution