Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:124:\"Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://congres.pcf.fr/84567', '', '10.1.0.241', 1558947844) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 134

Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:130:\"Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://congres.pcf.fr/84567', '', '10.1.0.241', 1558947844) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 134
Réaction à la partie sur les transformations du PCF : Yendi Baldassi - 68 | PCF.fr

Les congrès du PCF

Les congrès du PCF
Accueil
 

Le débat de la semaine

Le débat de la semaine

Débat n°5 : quelles pratiques militantes pour améliorer notre action ?

L'écho du débat

Les débat dans les fédérations

Les débats dans les Fédérations

Les éditos

Les éditos

Les éditos

Les éditos
 
 
 

Réaction à la partie sur les transformations du PCF : Yendi Baldassi - 68

Transformer le PCF pour gagner la lutte des classes !

 

Le chapitre de la base commune concernant les transformations nécessaires pour que l’on se dote d’un parti Communiste de nouvelle génération a vu apparaitre des questions à porter au débat qui paraissent essentielles.

 

Trouver les moyens d’établir des ponts avec la jeunesse, les masses précarisées, hommes et femmes de notre pays afin de mettre en débat un projet de société autre que celui du Front National ou ceux des puissants. Casser le fatalisme, comprendre pourquoi l’on échoue à fédérer les jeunes des quartiers populaires avec nos idées alors que de nouveaux modes d’exploitations comme l’uberisation réussissent à rapidement précariser un certain nombre d’entre eux avec leur propre consentement. Faire face à la crise de l’engagement et du tous pourris, véritable étendard de nos concitoyens aujourd’hui et notamment notre jeunesse qui ne s’y retrouve pas dans les partis ou syndicats sont autant de points de constats qui méritent de s’interroger sur notre organisation, nos campagnes et nos modes de communications à faire évoluer pour répondre à ces défis majeurs qui nous empêchent de cristalliser une alternative partagée avec la population.

 

Mais au-delà de ces constats l’association du maximum de nos adhérents à nos actions et assemblées, savoir assurer le lien transgénérationnel entre les anciens hautement politisés et les nouveaux adhérents qui n’ont souvent comme base que les valeurs humaines comme boussole dans une société aux normes chaotiques et avilissantes est un débat à approfondir. Il est certain que la formation des adhérents est plus que nécessaire parmi nos militantes et militants car nous n’avons pas toutes et tous notre 5eme année de Marxisme derrière nous quand nous poussons les portes de nos Fédérations respectives. Mais est ce que toute formation doit se limiter à Marx ? Aujourd’hui le concept des 99% en complément des classes prolétaires ou laborieuses devrait probablement être intégré dans notre langage, toujours dans l’optique d’expliquer, convaincre et fédérer le plus grand nombre.

 

Par ailleurs, les animateurs du parti devraient peut être s’assurer que chaque camarade trouve dans son militantisme un enrichissement intellectuel et culturel avec un certain plaisir à partager des moments de lutte fraternelle, probablement le seul véritable socle pour assurer la présence d’un maximum de Communistes dans des cycles de réflexion et de travail en commun.

 

Ne serait-ce pas le moment d’une véritable réflexion sur nos directions qui doivent participer à mettre l’adhérent au centre de l’élaboration et l’animation afin que notre parti ressemble à la société que nous souhaitons créer et pour que chacune et chacun y trouve sa place ?

 

Un certain nombre de questions auxquelles il nous faudra répondre pour asseoir la base d’un futur essor pour nos ambitions, nos visées et d’éventuelles victoires face à un ennemi de classe surpuissant qui serait, parait -il, en train de gagner la guerre…

 

 

Yendi Baldassi,

Section de Mulhouse

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.