Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:124:\"Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://congres.pcf.fr/84357', '', '10.1.0.241', 1558947724) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 134

Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:14:\"strict warning\";s:8:\"%message\";s:130:\"Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options)\";s:5:\"%file\";s:74:\"/var/www/preprod/www/sites/all/modules/contrib/views/includes/handlers.inc\";s:5:\"%line\";i:76;}', 3, '', 'http://congres.pcf.fr/84357', '', '10.1.0.241', 1558947724) in /var/www/preprod/www/includes/database.mysqli.inc on line 134
Révolution informationnelle : chance ou handicap ? Dominique Gerbault - 13 | PCF.fr

Les congrès du PCF

Les congrès du PCF
Accueil
 
 
 
 

Révolution informationnelle : chance ou handicap ? Dominique Gerbault - 13

Avec le 21ème siècle nous assistons à une révolution informationnelle. Celle-ci nous bouscule dans nos habitudes. Nous entrons avec elle dans une nouvelle ère : celle de la communication rapide.

Comme toute (r)évolution technologique, cela peut donner le meilleur comme le pire. Tout dépend des capacités que nous nous donnons à en maîtriser ses applications.

Les nouveaux outils de communication n'échappent pas à cette règle. Parmi eux, Internet en général et les « réseaux sociaux » en particulier peuvent devenir des outils de décervelage ou des outils d'émancipation humaine.

On met à notre disposition des outils pour cliquer, se défouler, se noyer nous-même dans un magma d'arguments « chocs » que l'on nous encourage à créer nous-mêmes. Ainsi, nous pouvons brouiller nous-mêmes tous les repères en se donnant l'illusion de faire acte de citoyenneté.

L'erreur, qui est dans pas mal de têtes de camarades serait de dire que de toute façon, ces inventions sont celles du grand capital, ne nous en occupons pas ou investissons les à minima !!!

Notre Parti a pourtant été l'un des précurseurs dans les années 95 (création du site web de l'Humanité, des premiers sites fédéraux) dans la mise en oeuvre ces nouveaux outils. Mais la réflexion théorique sur leur utilisation et leur mise en place est restée trop confidentielle, elle s'est aussi et surtout heurté à notre culture, un militantisme qui n'étaient pas prêt à utiliser tous ces nouveaux outils.

Notre culture, se traduit encore aujourd'hui dans un certain nombre de nos tracts « casse croûte » qui se veulent encore tout dire pour convaincre. Nous en oublierions même le nécessaire débat, l'échange, l'enrichissement mutuel, la contribution à « l'avancée ensemble ». Pourtant d'énormes progrès ont été fait dans ce domaine mais beaucoup reste encore à faire notamment dans notre lisibilité à tous les niveaux.

Communiquer pour « contribuer à avancer ensemble » : voilà les termes sont lâchés. Les outils de l'internet sont devenus des outils indispensables à l'enrichissement du débat mais ce ne sont que des outils. ils ne doivent absolument pas remplacer nos pratiques existantes (porte à porte, distribution de tract…) mais doivent les compléter et même enrichir la pratique de nos organisations.

Quelques exemples à fouiller et à développer :

- diffuser tout matériel produit, du local au national sur la toile afin de partager, de faire partager les savoirs et stimuler l'émulation ;
- permettre la mise en réseau des organisations du Parti, des secteurs d'activité, des groupes de travail
- permettre à chacun d'être réactif et de s'investir dans les débats
- …
Toutes ces possibilités existent déjà, des équipes y travaillent au CN depuis de longues années et mettent en oeuvre des outils : la « plate-forme », les mails-liste, les adresses mail, les noms de domaine…

Attention, dans la mise oeuvre, de ne pas faire l'économie d'une analyse de fond notamment sur l'utilisation et la pratique des réseaux sociaux. Foncer dedans tête baissée sans faire le nécessaire « détour théorique » pourrait s'avérer catastrophique.

N'oublions pas d'inclure dans cette analyse le risque de fracture numérique qui est toujours présent. Pensons à nos camarades et amis qui n'ont pas, pour des raison x ou y, accès à ces outils, ne les laissons pas en chemin, il y a moyen de leur en faire profiter notamment par la vitesse de circulation des informations.

Ces nouvelles pratiques militantes viennent en s'ajouter à nos autres pratiques, elles ne doivent en aucun cas les supplanter mais simplement les enrichir. Elles doivent servir à une plus grande efficacité pour diffuser nos analyses, nos réflexion, nos propositions, nos contributions…elles ne doivent en aucun cas remplacer la réflexion individuelle et collective..

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Lire la contribution