Les congrès du PCF

Les congrès du PCF
Accueil
 

36e congrès - Le texte - Il est grand temps de rallumer les étoiles

Les statuts du PCF adoptés au 36e congrès

Discours de clôture par Pierre Laurent

Journal CommunisteS n°507 - Spécial 36e congrès - 13 février 2013

Restez informé-e

Chaque semaine, un point sur les initiatives et les débats en lien avec le congrès.

Recevoir la lettre du 36e Congrès

 
 
 

Réponse d’un « militant de base » à Marcel TASSY par Alain Guillou

COMMENT EVITER LE PEN-COPE And C°
Je sais ma revendication quelque peu  identitaire  de « militant de base » aura une faible portée face à Monsieur le dignitaire démissionnaire auquel  j’ose prétendre répondre.

Que reproche-t-on aux « socialistes » ?

 Moi ?...Rien !

Par contre, ce que je reproche aux dignitaires du PS, c’est le mode de fonctionnement qu’ils imposent aux « militants de base »  socialistes !

Je suis capable, tout en continuant à payer ma carte du PCF et à militer en côtoyant  fraternellement d’autres militants « de gauche » , de fréquenter les sites des « refondateurs », et de les considérer comme tels s’ils contribuent à « la révolution citoyenne »  proposée par le Front de Gauche.

Comme militant communiste je souhaite que le Front de gauche s’empare de la proposition communiste de « coopérative » pour aider à la mise en mouvement d’un véritable Front du peuple contre ce que nous imposent les oligarchies…

Il me semble quand-même que les « anciens dirigeants communistes » sont gonflés de nous faire la leçon quant au risque LE PEN-COPE ! C’est exactement le mépris des militants de base par les dirigeants des partis « de gauche » , refondateurs ou autres, qui  favorise le populisme !

Si je ne reproche rien aux « socialistes, mes camarades, par contre je reproche au PS (entre autres), son mode de fonctionnement qui permet aux « dignitaires » de se moquer des « militants de base » !
Les plus beaux statuts peuvent avoir été votés et ne pas être respectés…Il vaut mieux donc le démagogique tirage au sort que l’oligarchique auto-promotion de la caste des dirigeants !

Le dégoût de la politique est alimenté par les donneurs de leçons qui oublient leurs propres responsabilités !
Voila le vrai danger pour « la démocratie » !

J’aimerais savoir si Monsieur Marcel TASSY(1) a gardé ses prérogatives « d’élu du peuple », depuis sa démission en 2007 après 40 ans de copilotage de notre compromission avec l’oligarchie « socialiste ».

(1)Communiste - Responsable départemental des BDR du Parti communiste français de 1952 à 1992 - ancien directeur  politique de « La Marseillaise » - ancien Député, Conseiller Régional, Conseiller Général, Adjoint au Maire de Marseille, Conseiller d’arrondissement jusqu’en 1997 -Membre fondateur du Mouvement FUTURS ( Refondateurs Communistes). Démissionnaire du PCF en 2007.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

le 07 janvier 2013

    A voir aussi