Les congrès du PCF

Les congrès du PCF
Accueil
 

36e congrès - Le texte - Il est grand temps de rallumer les étoiles

Les statuts du PCF adoptés au 36e congrès

Discours de clôture par Pierre Laurent

Journal CommunisteS n°507 - Spécial 36e congrès - 13 février 2013

Restez informé-e

Chaque semaine, un point sur les initiatives et les débats en lien avec le congrès.

Recevoir la lettre du 36e Congrès

 
 
 

Le Temps des « LUMIÈRES » du XXIe Siècle ? par Roger Frosini

Patrice BESSAC met le doigt là où ça fait mal. Il dit, avec juste raison, j’en suis convaincu : « …C’est fini. C’est fini. Le cycle de la crise des mouvements critiques du capitalisme est fini. Vingt ans, trente ans de domination du capitalisme libéral, de convulsions pour le mouvement communiste et transformateur : tout cela est fini. Le fait majeur est la crise du capitalisme mondialisé, sa crise économique et, au-delà̀, la crise du modèle de civilisation issu de la contre- révolution libérale des années 1970. C’est fini. Il ne s’agit plus de tenir, il s’agit d’avancer, de conquérir … »

Ces mots peuvent avoir une grande portée :

-de constat à mémoriser dans la lutte afin de ne pas en rester au « combat pour le bifteck », juste, bien sûr, mais insuffisant pour densifier à la fois la réflexion et l’organisation collectivement mondiale de l’affrontement avec cette société de mort ;

:-de susciter la hauteur- nouvelle- des questions de société, de morale, d’éthique, de diversités culturelles, de conservation de la planète, de promotion de bonheur sur toute la Terre, sur le plus ou moins bien fondé, plus ou moins bien formulé concept de croissance, etc…, etc… ;

:- de faire un vrai bilan- nouveau- sur la valeur et le contenu respectifs, la pérennité ou non de ce que sont vraiment, ici et ailleurs, la GAUCHE et la DROITE, leurs positionnements, leurs combats, unis ou pas… ;

:- de réexaminer les nouvelles conditions géopolitiques, géoéconomiques, régissant les rapports entre continents, États, groupements humains (peuples, ethnies…), géo religieuses … 

Ces immenses travaux d’approche de la vraie réalité me semblent indispensables car la connaissance du réel conditionne toute action sur lui. Aujourd’hui à plus forte raison qu’hier, du fait de la mondialisation / globalisation. Le PCF aborde ces questions, mais avec ses seules forces.

Indispensables ,oui ! Mais dans les possibilités du seul Parti Communiste, du seul Front de Gauche, de leurs seules composantes ? Je ne le crois pas ! Cela voulant-il dire qu’il faudrait donc abandonner ? Je ne le crois pas, non plus ! Alors, encore une fois : que faire ? Ma réponse serait ceci : que le Parti Communiste, le Front de Gauche tout en conjuguant leur action bien connue, deviennent en même temps les ferments, les moteurs du lancement d’une grande idée : la Rencontre Universelle de toutes les individualités qui ont conscience que le monde va à son autodestruction par le capitalisme arrivé à son terme, miné par ses contradictions. À l’exemple de ce que furent les ENCYCLOPÉDISTES, principaux géniteurs de la Révolution Française, le monde de toutes celles et tous ceux qui refusent, de toutes disciplines scientifiques, littéraires, économiques, syndicales, doit devenir la pensée et l’action du changement salvateur de la planète, de l’humanité et de la Vie en général. L’immense misère humaine et géophysique doivent être stoppées et inversées. C’est possible, c’est cela le véritable et fondamental progrès ! Qui en sera le promoteur ? Quand ?

Cela ne se fera pas tout seul, mais ce n’est pas une vue de l’esprit, cela se fera ! Pas par la social-démocratie, c’est sûr ! Mais le temps presse ! Car le CO2, l’effet de serre et le réchauffement risquent d’être plus rapides que ce changement ! Il est bien tard !

Alors, question : cela ne serait-il pas pousser l’idée communiste vers le meilleur que d’être à la base du lancement de cette idée, afin « qu’elles s’emparent des masses », comme on disait en un temps ? -------------------------------------------------

F.R.., ancien membre du PCF pendant plus de 50 années, exaltantes et quelque fois douloureuses.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.